Attrape-rêves : Histoire et Signification

Attrape-rêves : Histoire et Signification

Quelle est la véritable origine des Attrape-rêves ? Tu as surement déjà remarqué ces décorations atypiques chez un ami, dans un magasin ou tu en a peut-être même chez toi et tu aimerais en savoir plus sur ce talisman si fascinant ? Je t’invite alors à lire cet article et à plonger au plus profond de la culture Amérindienne avec moi. 

Tout d'abord, Qu’est-ce qu’un Attrape-rêve ? Appelé également Dream Catcher

 

L'ORIGINE DES ATTRAPE-RÊVES

Bien qu’aujourd’hui nous puissions trouver des Attrape-rêves de toutes tailles, styles et matériaux différents... à l’origine, les Indiens d'Amérique du Nord confectionnaient les premiers Attrape-rêve simplement à partir d’un cerceau de Saul autour duquel on a tissé une toile à la main. Parfois agrémentés de perles en bois, rubans, plumes ou pompons, ils étaient bien souvent suspendus au-dessus du berceau des nourrirons pour leur assurer protection et bienveillance durant leur sommeil 💤

Plus particulièrement, les tout premiers Attrape-rêves sont associés au peuple des Ojibwés, un peuple Autochtone se répartissant entre les États-Unis 🇺🇸 et le Canada. 🇨🇦

Tribu Ojibwés inventeur des attrape-rêves

 

Une ethnographe reconnue du nom de Frances Densmore a consacré la majeure partie de sa vie dans l’étude des nombreuses civilisation Amérindienne, en particulier les Ojibwés. Elle note la longue existence des capteurs de rêve dans son récit paru en 1929 « Chippewa Customs ». Dans ses écrits, elle affirme que les membres de tribus Ojibwés utilisaient des Attrape-rêves si bien pour protéger les adultes que les enfants durant leur sommeil. Ainsi, la plupart des habitations étaient ornés d’un capteur juste au-dessus de leur couchage.

Le phénomène des Attrape-rêves s’est rapidement étendu vers d’autres peuples et contrées à la suite de mariages et quelconques échanges commerciaux.

C’est seulement dans les années 60-70 que le Capteur Amérindien fût intégré dans de nombreuses tribus. Tout ceci contribue au mythe selon lequel les Attrape-rêves ont toujours fait partie de la culture Amérindienne. Or, jusqu’à très récemment, les Ojibwés et les Lakotas étaient les seuls possesseurs de ces talismans.

Viens découvrir nos Attrape-rêves Géants !

LES ATTRAPE-RÊVES : MYTHES ET LÉGENDES 

Légende Ojibwé – Asibikaashi, La Femme Araignée 🕷️

Bien que dans un grand nombre de cultures les araignées sont perçues comme des créatures terrifiantes, les Ojibwés voyaient comme un symbole de sécurité et de protection. Autrefois, il existait selon les légendes une protectrice spirituelle de la tribu, en particulier pour les enfants. Cette femme nommée Asibikaashi, autrement dit La Femme Araignée, avait pour mission de placer chaque jour le soleil dans le ciel et ainsi transmettre son énergie à tout le peuple Ojibwé. Toutefois, les peuples s’agrandissaient et étendaient leur territoire, il devenait alors de plus en plus difficile pour Asibikaashi de transmettre cette énergie à tous les habitants. C’est pour cette raison qu’elle a sollicité l’aide des mères, grand-mères et toutes les femmes de sa tribu pour tisser des cerceaux magiques à base de saule et de babiche. Ces cerceaux dotés de toiles avaient le pouvoir d’emprisonner en elle tous les mauvais songes et de ne laisser parvenir que les bons à leur propriétaire.

Asibikaashi La femme araignée 

Légende Lakota – Iktomi, L’esprit Farceur 😈

Selon les récits, un vieux chef indien issu de la tribu Lakota avait un don de clairvoyance. Un jour, durant une vision, il rencontra un esprit farceur du nom d’Iktomi, ce dernier construisit sous ses yeux un cerceau de saule et commença à tisser une toile à l’intérieur. Iktomi continua son œuvre en expliquant au vieillard que l’air qu’on respire était empli de bonnes et de mauvaises forces et que le capteur de rêves qu’il construisait aurait le pouvoir de les filtrer. Il conseilla à l’élu d’en fabriquer d’autre pour assurer un avenir radieux à sa lignée et à son peuple.

Contrairement à la Légende Ojibwée, les Attrape-rêves Lakotas représentaient la « toile de la vie ». Cette dernière capturait les rêves bienveillants pour en faire profiter les dormeurs, tandis qu’elle filtrait et laissait glisser les mauvaises idées par le trou central et se dissiper dans l’air en évitant la population. ✨

 Iktomi l'esprit farceur légende Lakota

COMMENT FONCTIONNAIENT LES ATTRAPE-RÊVES ? 

Parfois nommés « cercles sacrés », les Ojibwés utilisaient leurs capteurs de rêve comme des talismans pour protéger les dormeurs (enfants ou adultes) contre les forces extérieures car selon les croyances Amérindiennes, les bons et mauvais rêves gravitent dans l’air la nuit. Ainsi chaque partie du Capteur de rêve avaient un lien avec le monde qui nous entoure.

Pour commencer, son aspect rond représenté par l’anneau de saule pouvait symboliser la terre 🌎, le flux continu de la vie ou le mouvement perpétuel des forces qui nous entourent, comme le soleil ou la lune ☀️🌙. La toile elle, à l’instar de la toile d’araignée 🕸️, emprisonnait les rêves maléfiques tout en guidant les bienveillants. Les plumes flottant au-dessus du lit servaient d’échelles pour que les bons rêves descendent et envoutent le dormeur jusqu’au réveil🪶. Les cauchemars, emprisonnés dans la toile, finissaient brulés par les premiers rayons du soleil. De cette manière, les Attrape-rêves étaient toujours placés où ils pouvaient recevoir la lumière du jour. Par la suite, certaines parures ont été rajoutés parmi les plumes comme des perles, des pierres précieuses ou encore des pointes de flèche.

Il existe bon nombre manières différentes pour tisser cette toile, mais savais-tu que le nombre de points avait également une signification ? Un Attrape-rêve avec 13 points symbolise les différents cycles de lune chez les Amérindiens. 8 contacts avec le cerceau de bois représentent les 8 pattes de l’araignée, 7 points correspond aux 7 prophéties, 6 un aigle et 5 une étoile.

Enfin, certains n’ont que quatre points, la toile a un aspect de croix qu’on appelle roue de médecine. Cette forme de capteur est très peu répandue, mais protège du mal tout en apportant bon soin à son possesseur.

 

L’IMPORTANCE DES RÊVES POUR LES AMÉRINDIENS

Les rêves occupaient une place essentielle dans la culture Ojibwé, car ils pouvaient indiquer des prophéties, les noms de nouveaux-nés... Tout au long de leur vie, les rêveurs pourront apercevoir un symbole propre à chacun et qui saura les guider au moment venu.

Pendant des siècles, les Amérindiens ont donc laissé leurs rêves guider leurs croyances culturelles et spirituelles en pensant que ceux-ci avaient une incidence directe sur leur âme éveillée. Les rêves influaient donc sur leur personnalité, traits de caractères, comportements... Très croyants, les membres de la tribu priaient, méditaient et jeûnaient dans le but de trouver leur voix et réaliser enfin leur destinée. 🙏

 

Origine de l'Attrape-rêve - femme loup

LES ATTRAPES-RÊVES AUJOURD'HUI

A l’heure actuelle, les Attrape-rêves délaissent de plus en plus leur image d’icône des traditions Amérindiennes... En effet, ce talisman si symbolique que spirituel s’est largement démocratisé : On peut en trouver sur des coques de téléphone, des colliers, vêtements ou encore des tatouages et c’est tout à fait compréhensible ! Leur style chic, bohème et primal font sensation. Par leur tissage à la main, leurs plumes et perles, ils attirent désormais curieux de tout âge et de tous horizons.

 

Qu'il soit Artisanal, en Dentelle, Macramé ou avec Plusieurs Anneaux, le Capteur de rêves qu'on connaît aujourd'hui est devenu un objet de décoration. On peut toujours l'accrocher pour décorer une pièce comme l'utiliser en tant que porte-bonheur ou accessoires (Toiles, Pendentif, Boucles d'oreille, Tenture...)

Outre son aspect chic et majestueux, nous devons garder à l’esprit que cet objet spirituel reste un symbole de la culture Amérindienne qui doit être honorée et respectée. L’attrape-rêve utilisé aujourd'hui est avant tout une bénédiction maternelle transmettant une histoire riche et imprégnée de traditions.

 Collection Attrape-rêve Faits Main


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés